Kulturerbe für alle/Patrimoine pour tous/Patrimonio per tutti

Marché aux puces, poussière de souvenirs

von
Gérard Genoud
Gérard Genoud | Jan 19, 2018 | in Ideenwettbewerb

Organiser via un site internet des visites de marché aux puces dans le but de découvrir les objets au travers du regard de l’autre.

 

On déambule dans un marché aux puces en petit groupe 4-5 personnes et au fur et à mesure des déambulations chacun peut repérer un objet significatif de son histoire. Dès ce moment, cette personne raconte simplement au groupe le lien qu’elle a avec cet objet et le contexte de vie de celui-ci. 

Populations de tous âges, de tous milieux, de toutes cultures peuvent participer à ces ballades du souvenir interculturel qui met en exergue

 

 

On peut faire de même avec des brocantes ou des lieux de vie commune. Par exemple, on organise un jour une rencontre entre les enfants qui jouent dans une cour de récréation et les adultes qui y jouaient lorsqu’eux-mêmes fréquentaient ces lieux et le récit mutuel se crée. Le patrimoine se régénère et se transmet.

Renate Albrecher Jan 20, 2018

Un lieu - 3 générations qui racontent son significance pour eux.
enfant: Mon air de jeux préféré pour jouer au cache-cache
mama: ici j'ai travaillé le foin, transpirant, dans mes vacances d'école
grand-père: Sous cette arbre-là, je me suis posé un jour, et je me suis dit: En fait, c'est un beau pays, la Suisse. Même si je ne peux pas partager avec personne ce qui m'est important: mes fêtes qui me sont cher, ma langue, les traditions dans le village. Et je ne peux pas faire les blagues qui me viennent dans la tête - personne ne comprendrait les références, Mais un jour. je vais comprendre pourquoi ils rient quand ils rient, et ce que les touchent et ce qu'ils attendent de moi, quels mots, quels actions. Et je vais être un jour un d'entre eux. et avoir les larmes dans les yeux comme eux, quand j'entend la même musique qu'eux, Et le ranz des vaches va me faire le même effet. Un jour, j'appartiendrai à cette ce paysage.

Gérard Genoud Jan 21, 2018

Très touché par votre commentaire qui ajoute toute cette dimension du vécu seul pour se constituer en lien avec la parenté et la communauté. Un comparatif du singulier et du pluriel.

Renate Albrecher Jan 21, 2018

Merci! Votre idée m'a inspiré pour mon idée https://kulturerbefueralle.ch/post/482896 - Tradition de l'intégration

View all replies (2)

Philipp Kuntze Feb 26, 2018

Das finde ich spannend. Denn oft sieht man etwas und kann es nicht einordnen. Die Geschichte macht es wertvoller.

Philipp Kuntze Feb 26, 2018

Wie beim Handwerk. Ein Textil bekommt mit einer Geschichte einen Wert. Sonst ist es nur ein "Lappen"

Gérard Genoud Feb 26, 2018

Fondamentalement d'accord avec vous, le beau se cache dans la rencontre et dans l'histoire singulière qui se mire dans la grande histoire. Belle suite à vos projets qu'ils se réalisent.

View all replies (2)

Kilian T. Elsasser Feb 28, 2018

Zuerst entdeckte ich die ersten Objekte meiner Lebensgeschichte auf dem Flohmarkt und in der Brockenstube, später sogar im Museum. Der Flohmarkt und die Brockenstube sind oft Orte, wo die Objektgeschichte beginnt.

Gérard Genoud Mar 3, 2018

Une histoire souvent muette mais qui permet dans son silence d'imaginer les personnes qui ont fabriqué l'objet ou l'environnement dans lequel il vivait. Sans regard, l'objet est vide. Belle suite à vous.

Share